/

Responsable Médical Projet OPTIFARE

Dakar, Sénégal

Présentation du projet OPTIFARE

Aujourd’hui, dans les pays à faible/moyen revenus, 80 % des motifs de consultations pédiatriques au niveau centres de santé est la fièvre – le manque d’outils diagnostics dans les centres de santé fait que trop souvent le personnel de santé n’arrive pas à identifier les signes de danger ce qui donne lieu à 3 problèmes majeurs :

  • 35 à 50% des enfants (selon les pays) se présentant avec de la fièvre et des signes justifiant une hospitalisation ne sont pas référés à l’hôpital et décèdent.

  • Une forte augmentation de la résistance aux antibiotiques due à la sur-prescription d’antibiotiques (hors paludisme, ce sont 90% des enfants à qui l’on prescrit des antibiotiques dès la consultation).

  • Un gaspillage de ressources (anti-palu, antibiotiques).

Le projet OPTIFARE vise la mise en place de l’utilisation des oxymètres de pouls au niveau des consultations de santé primaires pédiatriques afin de réduire la mortalité liée à la mauvaise identification des détresses respiratoires chez les enfants de moins de 5 ans dans 4 pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Niger, Burkina Faso, Guinée). Alors que les oxymètres de pouls sont largement utilisés dans les pays à hauts revenus pour identifier les hypoxémies, leur utilisation n’est pas encore répandue dans les pays à faible ressource et n’est pas intégrée à ce stade dans la Prise en Charge Intégrée des Maladies de l’Enfant (PCIME). Le projet OPTIFARE se construit autour de 3 objectifs spécifiques visant à :

    (1) Assurer la mise en œuvre de cet outil dans 200 centres de santé primaires choisis dans 8 districts de 4 pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina Faso, Niger, Guinée) ;

    (2) Evaluer la faisabilité et l’impact de l’intervention (études qualitatives et quantitatives) ;

    (3) Assurer la mise à l’échelle et la transition du projet (dissémination et plaidoyer).

Le financement de ce projet de 39 mois est en phase finale de contractualisation avec UNITAID.

Le projet sera mené en consortium avec les ONG Solthis (mise en œuvre au Niger), Terre des Hommes (mise en œuvre au Burkina Faso et 1 district au Mali). L’évaluation scientifique sera assurée par des équipes de l’INSERM et avec un appui d’équipe du CEPED de l’IRD. ALIMA qui sera responsable de la mise en œuvre des activités générales du projet, de la bonne conduite des opérations, de la gestion financière et de la mise en œuvre terrain en Guinée et au Mali.

LIEU : Dakar (Sénégal), Siège Opérationnel d’ALIMA avec 20% de déplacement (Mali, Niger, Burkina, Guinée)

Objectif général et objectifs principaux

Placé sous la responsabilité hiérarchique du Directeur de Projet OPTIFARE, il a pour référent technique le Responsable du Service Medical et le Directeur des Opérations d’ALIMA. Il collabore avec toutes les équipes siège, terrain et partenaires du consortium. Le responsable médical OPTIFARE aura la supervision générale des aspects médicaux et scientifique du projet OPTIFARE dans les différents pays d’intervention et au niveau de la coordination générale. Il est le garant de la collecte des données médicales et de la bonne exploitation de celles-ci afin d’atteindre les objectifs scientifiques définis par le projet.

1/ Il est responsable de la bonne conduite et de l’atteinte des objectifs médicaux et scientifiques du projet OPTIFARE (définition des protocoles, intégration de l’OP à la PCIME, formation du personnel de santé, collecte et analyse de données, publications scientifiques) ; il coordonne l’évaluation du projet au niveau médical,  fait le suivi des indicateurs médicaux et de l’atteinte des objectifs de recherche. Il doit pouvoir identifier les difficultés et faire des propositions de réorientation si nécessaire en les justifiant auprès du bailleur dans le cadre des rapports de suivi du projet. Il doit suivre le contexte médical international, spécifiquement sur les outils de diagnostics innovants dans les pays à faible revenus, aidé dans cette démarche par le Steering Commitee du projet OPTIFARE.

2/ Le responsable médical OPTIFARE assure le suivi et apporte un support au terrain pour la mise en œuvre du projet : il s’assure que les objectifs, les résultats attendus, les moyens et les indicateurs sont connus par les équipes de terrain.  Il s’assure que les terrains disposent des outils statistiques et de collecte de données adaptés. Il supervise et valide la pertinence et la livraison des commandes médicales en cohérence avec les hypothèses d’activités médicales et le budget décidé.  Il lit et répond aux rapports médicaux et parties médicales des rapports de situation. Il vérifie dans les rapports intermédiaires et finaux que les activités médicales sont correctement décrites.

3/ Le responsable médical OPTIFARE participe et valide le recrutement de l’équipe médicale terrain (responsable médical terrain, superviseur clinique, assistant recherche) en accord avec les ONG en charge de la mise en œuvre du projet dans chaque pays. Il encadre et forme les responsables médical terrain et les évalue une fois par an (minimum) avec le responsable médical de l’ONG partenaire. Il connaît, briefe et débriefe les cadres médicaux et paramédicaux du projet.  

4/ De plus, comme tout cadre de l’organisation et à partir des questions pratiques qu’il rencontre, il alimente la réflexion sur le rôle d’ALIMA et les orientations opérationnelles. Il participera aux diverses réunions organisées sur ces sujets. Il animera particulièrement la réflexion sur les problématiques médicales liées au projet OPTIFARE. 

Expériences et compétences

 1. Expériences & connaissances

  • Diplôme de docteur en médecine

  • Master en santé publique ou épidémiologie

  • Bonne connaissance des projets médicaux humanitaires et/ou de la santé publique dans les pays d’Afrique de l’Ouest

  • Expérience confirmée à des postes de coordination de terrain (Minimum 2 ans)

 2. Qualités requises

  • Capacité à travailler en équipe ;

  • Capacité de travailler dans des contextes sécuritaires instables et volatiles ;

  • Rigueur et respect des deadlines.

  • Capacité à problématiser et résumer les principaux sujets médicaux et fixer des priorités

  • Capacité de travail en équipe

  • Autonomie et capacité de délégation

  • Capacité à optimiser son poste en cohérence avec les objectifs et les moyens de l’association

  • Bonne capacité rédactionnelle

 3. Langues

  • Anglais et Français Courant

Conditions

 1. Type de contrat : CDD de droit sénégalais

 2. Durée du projet : 39 mois
 3. Salaire Grille de salaire Dakar Siège - Salaire net mensuel pouvant aller de 3000 à 3400 € selon expérience.
 4. Date de prise de poste : 1er Juillet 2019
 5. Autres avantages
  Frais de déplacements entre le pays d’origine et le pays de base (Sénégal) ;
    --Cinq semaines de congés payés par an et système de jours de récupération                pour les déplacements ;
    --Un aller-retour par an dans le pays de résidence pris en charge pour              
       l’employé et ses ayants droits Prime d’installation initiale à Dakar ;
    -- Ecole prise en charge pour d’éventuels enfants à charge selon la politique 
         extra contractuelle en vigueur ;
    --Couverture santé complémentaire et évacuation prises en charge par     
   ALIMA pour l’employé et ses ayants droit.
 6. Documents à envoyer :
     Pour postuler, merci de déposer en ligne votre candidature comprenant votre CV et       une lettre de motivation.

Date de fin de validité de l'annonce: 01/06/2019

Nous traitons les candidatures au fur et à mesure de leur réception. Si une candidature correspond à nos recherches, l’offre peut donc être clôturée avant terme.