/

RDC/Riposte Ebola - Chargé de support aux opérations - H/F

--ALIMA RDC--

L’ESPRIT ALIMA : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

 

LES VALEURS et PRINCIPES de notre action, inscrits au sein de notre CHARTE :

  1. Le patient d’abord

  2. Révolutionner la médecine humanitaire

  3. Responsabilité et liberté

  4. Améliorer la qualité de nos actions

  5. Faire confiance

  6. L’intelligence collective

 

SOIGNER - INNOVER - ENSEMBLE :

Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 3 millions de patients, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 10 pays d’Afrique. En 2018 nous projetons de travailler dans 41 projets dont 10 projets de recherche axés sur la malnutrition, le virus Ebola et la fièvre de Lassa. L’ensemble de ces projets se feront en appui aux autorités sanitaires nationales à travers plus de 320 structures de santé (dont 28 hôpitaux et 294 structures de santé). Alima intervient en réponse à des crises humanitaires et les patients sont au cœur de toutes nos actions. Nous travaillons en partenariat dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde.

 

L'ÉQUIPE ALIMA : Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 4 millions de patients et déploie aujourd’hui ses opérations dans 11 pays d’Afrique. En 2018, nous avons développé 41 projets de réponse médicale humanitaire pour répondre aux besoins de populations touchées par les conflits, les épidémies et l’extrême pauvreté. L’ensemble de ces projets se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers près de 330 structures de santé (dont 28 hôpitaux et 300 centres de santé). Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde. Par ailleurs, pour améliorer la réponse humanitaire, nous menons des projets de recherches opérationnelles et cliniques notamment dans le domaine de la lutte contre la malnutrition et les fièvres virales hémorragiques.

 

NOS PAYS INTERVENTIONS : Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan du Sud, Mauritanie.

 

NOS THÉMATIQUES PROJET : Malnutrition, Santé Maternelle, Santé Primaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Ebola, Choléra, Rougeole, Dengue), Hospitalisation, Urgences, Violences Basées sur le Genre, Ouverture/Fermeture.

CONTEXTE

La partie orientale du pays est déchirée par des conflits armés depuis plus de deux décennies. Plus de 70 groupes armés ont été recensés en décembre 2017 dans l’est de la RDC. La province du Nord Kivu est frontalière avec le Rwanda et l’Ouganda. Le Nord Kivu est caractérisé par la poursuite des opérations des groupes armés qui continue à provoquer des mouvements de population et limiter l’accès humanitaire en 2017 et 2018. 

 

Depuis le 1er août, une nouvelle épidémie de Maladie à Virus Ebola (MVE) a éclaté au Nord Kivu. L'épicentre de cette épidémie se situe dans le territoire de Béni.

 

ALIMA a ouvert un Centre de Traitement Ebola (CTE) au sein de l’hôpital Général de Référence de Béni, au début du mois d'août, pour assurer la prise en charge médicale des cas suspects et confirmés d'Ebola.


Dans sa réponse à l'épidémie à Béni, ALIMA utilise, pour une partie des lits du CTE, le système CUB (Chambre d'Urgence Biosécurisée). Cette innovation ALIMA permet de délivrer des soins de qualité au sein d'une unité de prise en charge individuelle et transparente. Le personnel est mieux protégé et les équipes sont plus sereines. Les CUB ont également l'avantage de nécessiter moins de ressources qu'un CTE classique : le système limite le nombre de personnes entrant et sortant de la zone à haut risque, réduit le risque d'exposition et de contamination du personnel de santé et réduit la consommation d'intrants coûteux et non réutilisables. 


TYPOLOGIE DU POSTE

Lieu de Mission : Goma avec déplacements fréquents à Béni, Butembo et Kinshasa

LIENS FONCTIONNELS ET HIÉRARCHIQUES

Il rend compte au Coordinateur Urgences (responsable hiérarchique) et au Responsable administration et financements du service Urgences HQ (responsable technique).

MISSIONS ET ACTIVITÉS PRINCIPALES

Grant management (en lien avec les équipes projet basées à Béni et à Katwa, l’équipe coordination basée à Goma et la responsable administration et financements du service Urgences basée à Dakar) :

  • Relations bailleurs : en charge des discussions avec les bailleurs sur le suivi des projets Ebola en RDC; en charge de la transmission et du suivi des propositions narratives et financières ainsi que des rapports ;

  • Propositions de projet narratifs et financiers : rédaction des propositions de projets et des amendements au projet suite aux évolutions opérationnelles ;

  • Reporting projet : rédaction des rapports narratifs demandés par les bailleurs sur les projets  Ebola mis en oeuvre en RDC et coordination avec le département financier pour les rapports financiers ;

  • Suivi contractuel : s’assurer du respect des exigences contractuelles nécessitant un niveau d’information élevé sur les évolutions opérationnelles et budgétaires, afin de proposer des modifications contractuelles si nécessaire ;

  • Si besoin, identification de nouvelles opportunités auprès de bailleurs de fonds & développement de la stratégie de financement dans le cadre de l’intervention d’urgence ALIMA.  


Suivi de projet :

  • Appui au monitoring et suivi des données pour répondre aux exigences de reporting bailleurs : 

    • appui des équipes médicales & HP/Psy pour la définition de plan de monitoring ; 

    • appui pour la mise en forme/création d’outil de suivi et BDD ; 

    • suivi des indicateurs contractuels et reporting mensuel ;


  • Coordination sitrep opérationnel (hebdo) et d'information (journalier) : MAJ des trames de sitrep ; partage avec la coordination pour inputs, consolidation et envoi aux concernés ;

  • Partage de l'information au sein de l'équipe projet : transmettre le sitrep journalier à la Coord/HQ, transmettre les sitrep Minsa, rédiger et envoyer les points hebdo à destination de l’équipe projet, coordonner la rédaction du sitrep hebdo + transmission.


Communication interne & externe :

  • Gérer les adresses mail (création avec IT), s’assurer de l’accès approprié au Drive, partager les contacts lists avec mail/tel ;

  • Gestion sollicitation journalistiques (en cas d’absence de chargé de communication): rôle de point focal Communication, en charge du premier contact établi avec les journalistes (pour savoir sujet/angle/personne souhaité) pour définir identification des interlocuteurs ; 

  • Gestion des demandes HQ : lien entre HQ & terrain pour les demandes en communication ;

  • Appui service communication HQ: inputs sur la revue de presse quotidienne ou hebdo (selon les demandes HQ), au besoin, réalisation d’interview de patient/staff, alimentation de la base de données des photos, s’assurer que les consents forms sont dispo et signés. 


Représentation :

  • Sur délégation du coordinateur urgence ou des coordinateur projets, participation aux réunions de la riposte Ebola et production de compte rendus ;

  • Liaison avec les partenaires

Profil recherché

Expériences :

  • Expérience d’au moins 6 mois sur un poste similaire ;

  • Expérience dans des contextes d’urgence et sécuritaires.


Formation :

  • Diplôme d’études supérieur (niveau Master ou équivalent) en lien avec le poste (études du développement, santé publique, relations internationales, gestion de projet…) ;

  • Maîtrise du package MS Office.

Qualités du candidat

  • Rigueur professionnelle ;

  • Calme, excellente gestion du stress et du  sang froid ;

  • Très bonnes capacités de communication et d’écoute ;

  • Capacité d’adaptation ;

  • Compréhension et respect des procédures médicales.

Conditions

Type de contrat : Contrat à durée déterminée de droit français

Durée du contrat : 3 mois renouvelable à partir du 1/12/2019


Salaire

Selon grille salariale ALIMA + valorisation de l’expérience + Perdiem

Non Européen : Salaire minimum net 1 657€/mois (contributions à la charge de l’employé)

Européen : Salaire minimum net 1 451  €/mois 


ALIMA prend en charge :

‐ les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission

‐ les frais d’hébergement

‐ la couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droits

‐ l’évacuation pour l’employé et ses ayants droits

Comment Postuler?

Cette offre vous intéresse? Envoyez-nous vite votre CV (format PDF) + Lettre de Motivation + Réponses au question ci-dessous an cliquant sur le bouton candidatez.

Question n°1 : Why are you applying for ALIMA in light of ALIMA’s operational approach and CHARTER? https://www.alima-ngo.org/en/our-charter (Answer in English)

Question n°2 : Quels sont les challenges que vous pouvez rencontrer sur cette mission et comment pensez‐vous y faire face ?

Question n°3 : Quels sont 2 choses que vous appréciez et 2 choses que vous n’appréciez pas dans le travail avec les bailleurs de fonds ?