/

Pharmacien Mobile Missions – Tchad/Cameroun – H/F

--ALIMA--

Les programmes ALIMA au TCHAD 

Le Tchad fait face à une situation sécuritaire compliquée au regard des incursions régulières de l’ex Boko-Haram (actuel Etat Islamique en Afrique de l’Ouest).

ALIMA a débuté ses activités au Tchad en 2012 en partenariat avec l'ONG médicale tchadienne Alerte Santé.

En 2012, le projet implanté dans le district sanitaire de N’Gouri, dans la région sanitaire du Lac, a été mis en œuvre grâce au soutien d'ECHO, de l'UNICEF et du PAM. Ce projet s’est poursuivi au cours de 2013 et 2014 durant lequel, l'accent a été mis sur l'amélioration de la qualité de la prise en charge, un défi majeur au Tchad étant données les difficultés à mobiliser des compétences médicales qualifiées. En 2015, 6 500 enfants MAS ont été pris en charge dont, 724 enfants souffrant de complications médicales, hospitalisés à l’UNT de l’Hôpital de District de N’Gouri. De plus, un volet pédiatrie a également été intégrée à l’action d’AS/Alima à N’gouri permettant de prendre en charge 8 606 enfants en consultation pédiatrique et 419 en hospitalisation. En raison des carences importantes dans le domaine médical dans la région du Lac et de la situation nutritionnelle inquiétante (le seuil d’alerte de l’OMS de 2% est dépassé), ALIMA/AS continuera son action dans les 12 aires de santé du District de Ngouri en 2016. Dès 2016, le projet prend en charge les enfants MAS et MAM dans 12 aires de santé, de mettre en place un volet PB-mères ainsi qu’un volet wash in Nut. Ce volume d’activités a continué à s’augmenter.

Depuis avril 2013, ALIMA/AS appuient également la prise en charge de la MAS à N’Djamena grâce au soutien d’ECHO. Avant la mise en œuvre de ce projet d'ALIMA/AS, seul le dispensaire de Notre Dame des Apôtres dans le district Sud, proposait une prise en charge gratuite de la malnutrition dans la capitale. Fort de deux années d’activités, le projet a permis de démontrer l’ampleur de la problématique de la malnutrition en milieu urbain (à N’Djamena le taux de MAS atteint 2.8%). En 2015, le projet a pris en charge 16 490 enfants MAS en ambulatoire dont 3 330 en hospitalisation au sein de l’Hôpital de l’Amitié Tchad-Chine.

Un atelier sur la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère en milieu urbain a également été organisé. En 2016, la prise en charge de la MAS en ambulatoire dans 4 premières UNAs et en hospitalisation dans 1 UNT continuera. De plus un centre de formation sera mis en place au sein de l’UNT afin de pouvoir dispenser des formations à des médecins, infirmiers, agents nutritionnels souhaitant renforcer leurs capacités dans le domaine de la prise en charge de la MAS.

Dans ces deux projets ALIMA/AS travaillent en collaboration avec les autorités sanitaires locales et nationales et de nombreuses sessions de formations sont organisées.

Outre ces deux projets réguliers ALIMA et Alerte Santé ont également mis en œuvre deux interventions d’urgence en 2014 pour répondre rapidement à l’afflux de réfugiés et retournés de la République Centrafricaine. Sur le camp de Gaoui, ALIMA/AS ont assuré la prise en charge des soins primaires ainsi que le dépistage et la prise en charge de la MAS, grâce au soutien de l’UNICEF. D’autre part, des activités de santé communautaire et d’eau, hygiène et assainissement ont été menées dans le camp de Doyaba, avec un volet hospitalier de prise en charge des soins secondaires à l’Hôpital de District de Sarh, grâce au soutien de l’Ambassade de France.

La malnutrition affaiblit conséquemment l’état de santé des enfants en plus de les exposer au paludisme et aux diarrhées. A N’Djamena, cela se traduit par une importante proportion de diarrhées parmi les enfants MAS admis au sein des structures appuyées par ALIMA et apparaît augmenter sensiblement la probabilité de mortalité. Devant l’inexistence d’alternatives permettant de mieux comprendre l’épidémiologie locale des pathogènes diarrhéiques, ALIMA envisage l’option très prometteuse à partir de 2016-2017 de faire recours à l'utilisation de diagnostics moléculaires qualitatifs à travers le système Biofire, dans le but d’évaluer les causes infectieuses des diarrhées aigües chez les enfants MAS avec complications, d’améliorer ainsi les prescriptions de médicaments et donc le traitement de ces patients. Un projet de recherche est donc en cours au sein de l’UNT de l’HATC.

Suite à une évaluation menée par les équipes d’ALIMA/AS du 25 avril au 02 mai 2018 à Bagassola incluant la visite des sites de clinique mobile de MSF Suisse mettant en lumière les besoins en terme de santé-nutrition, du gap au niveau du district sanitaire de Liwa et le manque de positionnement d’acteurs humanitaires pouvant reprendre les activités, ALIMA/AS se sont positionnés pour appuyer le DS de Liwa dans le domaine de la santé et la nutrition. L’objectif de l’action vise à contribuer à la réduction de la morbidité et mortalité chez les populations déplacées et autochtones du district sanitaire de Liwa, à travers la mise en place d’une clinique mobile et la prise en charge médico-nutritionnelles des enfants de moins de 5 ans souffrant de MAS.

 

Les programmes ALIMA au Cameroun 

ALIMA a réalisé une mission exploratoire au Cameroun du 12 octobre 2015 au 31 décembre 2015 avec des visites terrain dans les départements du Mayo-Sava et du Mayo-Tsanaga du 8 au 18 novembre 2015.

Au regard du vide sanitaire existant dans les districts sanitaires du Mayo-Moskota et de Koza  et de la nécessité d’assurer la continuité de soins en lien avec les partenaires intervenant au niveau primaire dans le district de Mokolo, Makary , le camp de Minawao et districts environnants, ALIMA propose de reprendre les activités de prise en charge médico-nutritionnelle au niveau du CNTI et de la pédiatrie de l’hôpital de district de Mokolo et Makary  en concertation avec les équipes de MSF Suisse ayant pris en charge ces activités depuis avril 2014 et d’ajouter la délivrance des soins obstétricaux et néonataux d’urgence complets au niveau de l’hôpital de district de Mokolo.

TYPOLOGIE DU POSTE

ALIMA va mettre en place une équipe de pharmaciens mobiles pouvant être mobilisée sur différentes missions pour un maximum de trois pays/missions par an au même poste, selon les besoins de priorité de l'association. Le pharmacien mobile est soumis à des remplacements, à un soutien spécifique ou à une formation pour les équipes en place. Il est l’ambassadeur des outils et de la politique d’assurance qualité de l’organisation. Les missions successivement proposées sont diverses en termes de contextes d'intervention et de types de responsabilités. C’est dans ce cadre que nous recherchons un.e Pharmacien(ne) Mobile pour les missions Tchad et cameroun.

La présence au siège, se limite aux temps de formation, briefing/débriefing, à la capitalisation, aux transits possibles.

LIEU DE MISSION

Tchad et Cameroun avec 50% de temps sur chacun de deux (02) pays

LIENS HIÉRARCHIQUES ET FONCTIONNELS                                                                              

Ø  Il/Elle rend compte aux coordinateurs médicaux des pays d'intervention

Ø  Il/Elle se réfère au référent technique pharmacien du siège

Ø  Il/Elle collabore avec les coordinateurs et les équipes logistiques

Ø  Il/Elle supervise techniquement les responsables pharmacies de la coordination et des projets.

MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES  

Le Pharmacien mobile doit garantir un accès et une utilisation des médicaments et du matériel médical de qualité en adéquation avec les standards internationaux et en ligne avec la politique de santé et le cadre d’intervention en santé de ALIMA et ses partenaires afin de contribuer à assurer la qualité des interventions de santé de l’association.

En particulier, il s’assure de l’implémentation, de la bonne utilisation et du suivi des procédures et outils de gestion pharmaceutique standards de l’organisation. Pour chaque mission, des termes de références seront écrits et partagés par la mission afin de mieux spécifier les attentes de celle-ci envers le pharmacien mobile.

Dans les 2 pays et en particulier au Cameroun, il y'a un travail d'évaluation/état de lieu à faire sur la mission, sur la chaîne d'appro pharma l'analyse des outils gestion pharma et leur standardisation, etc.

Sur le terrain :

RESPONSABILITÉS

     Support technique et programmatique : Fournir un soutien technique aux équipes terrain sur toutes les problématiques liées à la pharmacie (estimation des besoins, approvisionnement, stockage, gestion, usage rationnel des médicaments, monitoring, assurance qualité, reporting bailleur etc.).

     Formation et renforcement des compétences : Former les équipes terrain à l’utilisation des procédures et des outils standards ALIMA. Coaching de pharmacien pour faciliter une prise de poste.

     Ressources humaines : Supervision technique des responsables pharmacies nationaux et expatriés, appui au recrutement et évaluation des performances.        

     Approvisionnement : Actualiser les informations sur la législation et le marché pharmaceutique local ; Evaluation technique de fournisseurs ; Implémentation de la politique d’assurance qualité.

     Logistique et Administratif : S'assurer que les activités dont il est responsable sont conformes aux procédures.

     Représentation : le cas échéant, participer à la représentation de l'association auprès des partenaires, des autorités et des acteurs locaux.

     Remplacer ou se substituer aux responsables pharmacies pays en cas de GAP

  Entre ses missions, le pharmacien volant pourra éventuellement, pendant de courtes périodes et au besoin, travailler sur la capitalisation, le développement d’outils techniques ou être appelé à travailler sur des projets plus transversaux, tels que des formations.

EXPERIENCES ET COMPETENCES

Formation:

     Pharmacien diplômé

Expériences:

     Expérience humanitaire de 2 ans minimum dans les situations d'urgence et de post-urgence, postes de pharmacien sur le terrain

     Expérience dans les situations de : réponse aux épidémies, de déplacement de population, de malnutrition et de la santé de la reproduction   

Compétences techniques:

     Grande capacité d’analyse et de croisement des données de consommations des médicaments

     Excellente connaissance de la gestion des produits pharmaceutiques sur le terrain

     Excellente connaissance dans le domaine de l’assurance qualité

     Pédagogue, diplomate, capacité en formation et accompagnement des équipes démontrée

     Excellent maîtrise des outils informatiques, en particulier Microsoft Office (Excel+++). Connaissance de logiciels de gestion pharmacie type Isystock ou Sagastock fortement apprécié

Compétences linguistiques:  

     Bonnes qualités rédactionnelles en français/anglais

Qualités du/de la candidat.e:

     Autonome, Dynamique, Rigoureux(se), Flexible

     Résistance au stress, capacité à s'adapter au sein d’environnements isolés et / ou non sécurisé

CONDITIONS:

 

Durée et type de contrat : CDD, contrat de droit français, 6 mois, renouvelable

Prise de poste: ASAP

DOCUMENTS A ENVOYER

 

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne avant le 22 Octobre 2020

 

 

Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

 Santé