/

Coordinateur de consortium ALIMA COOPI Ben- RDC – H/F

--ALIMA--

ALIMA en RDC

ALIMA intervient en République Démocratique du Congo depuis août 2011 dans deux domaines relatifs à son expertise : la nutrition et la lutte contre les maladies épidémiques (choléra, rougeole et paludisme). Pour l’ensemble de ses programmes, ALIMA travaille en étroite collaboration avec les autorités sanitaires et administratives congolaises.

A partir de 2013, ALIMA a décidé de concentrer l’ensemble de ses activités sur la lutte contre les maladies épidémiques, en développant un projet de Réponse aux Urgences en Santé et WASH (RUSH) spécifique aux épidémies de rougeole, de paludisme et de choléra. Il s’agit d’équipes d’intervention rapide pluridisciplinaires permettant de renforcer le système de surveillance, augmenter les capacités d’évaluation rapide et assurer la réponse aux urgences en fournissant des soins de santé et des services WASH.

En 2015 ALIMA, toujours à travers ses projets RUSH, a répondu à l’importante flambée épidémique de rougeole fin 2015 dans l’ex-province du Katanga. ALIMA a participé, en coordination avec les autorités et les autres partenaires présents dans la zone, à la riposte vaccinale d’urgence. Ainsi, entre août 2015 et janvier 2016, plus de 285 000 enfants de 6 mois à 10 ans ont été vaccinés contre la rougeole.

En 2016, ALIMA poursuit ses mêmes activités à travers le volet du projet RUSH dans l’ex-Katanga. Quatre interventions ont été menées et ont ainsi permis de prendre en charge 1 400 cas de choléra, plus de 800 cas de rougeole, plus de 30 000 cas de paludisme et de vacciner contre la rougeole plus de 149 000 enfants.  L’année 2016 a été également marquée par une recrudescence des cas de choléra à l’échelle du pays. ALIMA a donc lancé une riposte choléra dans les provinces du Maniema, de la Tshopo et de la Mongala dès novembre 2016.

De janvier à juillet 2017, ALIMA a mené également un projet d’accès aux soins de santé primaire dans la Zone de Santé d’Opienge (province de la Tshopo) pour les populations hôtes et les personnes déplacées par les conflits plus à l’Est. ALIMA a par ailleurs répondu à l’épidémie d’Ebola qui s’est déclarée en mai 2017 dans la province du Bas-Uélé en RDC. Enfin ALIMA a apporté plusieurs réponses aux flambées de choléra à travers le pays dans le Lomami, le Haut Lomami, le Kasaï et la région de Kinshasa. La mission RDC a aussi la spécificité d’avoir un projet de prise en charge des VBG.

De mai à juillet 2018, ALIMA a apporté une réponse urgente à l’épidémie EBOLA dans la province de l’Equateur.

Pour 2019 la mission RDC a clôturé le projet Santé Nutrition et le second volet du projet VBG dans deux nouvelles zones dans le Lomami. Et une réponse urgente à l’épidémie de Rougeole dans la zone de santé de Kalonda Ouest.  Sur la zone de santé de Kamwesha ; ALIMA a clôturé une première phase du projet medico nutritionnel (en consortium avec ACF) et grâce au financement d’ECHO ce projet s’est étendu à un appui globale intégrant les soins de santé primaire et les aspects de protection (PEC VBG). En parallèle, le second projet, nommé OPTIMA est une réponse traditionnelle à la malnutrition avec une composante recherche visant à établir un protocole simplifié de la prise en charge de la malnutrition aiguë sévère et modéré, est en continuation.

Enfin en réponse à l’épidémie d’Ebola déclarée au Nord Kivu depuis le mois d’aout 2018, fort de son expertise dans le domaine, ALIMA a initié une réponse à la maladie à Virus Ebola dans la zone de santé de Béni en mettant en place un CTE sous une approche innovante de la prise en charge médicale avec la CUBE « Chambres d’urgence Biosécurité pour Epidémies », cette intervention a été étendu aux zone de santé de Katwa et Mambasa (en province d’Ituri). En associant un volet de recherche spécifique à Ebola dont RCT et EVISTA. Au mois de septembre ALIMA a fait la passation du CTE à MSF France et continue le support à travers les projets de recherches (RCT et EVISTA).

L’épidémie MVE a déstabilisé et déstructuré complètement le système de santé, ALIMA après avoir réalisé deux évaluations (Septembre et Octobre), a avec le financement d’ECHO, ALIMA en consortium avec COOPI ont lancé depuis Novembre 2019 un projet intégré Santé-Protection sur la zone de santé de Beni pour une période de 12 mois. C’est un projet de Réponse multisectorielle en santé, nutrition et protection au profit des populations vulnérables affectées par la crise dans la Zone de Santé de Béni au Nord Kivu, RDC. Alima est le lead dans ce consortium.

Vu le contexte actuel lié au COVID-19, ALIMA commence une activité de PEC COVID-19 à Beni à la demande de la Division Provinciale de la Santé. Cette partie du projet est gérée par la mission avec le Services des Urgences à Dakar.

LIEU DE MISSION 

Le poste sera basé à Beni (Province du Nord Kivu, RDC).

LIENS FONCTIONNELS ET HIÉRARCHIQUES

Ø  Il/elle rend compte au chef de mission ALIMA.

Ø  Il/elle travaille en collaboration avec le chef de missions (ALIMA et COOPI), avec le coordinateur projet COOPI à Beni, les autres membres de la coordination, les représentants du Ministère de la Santé et de la coordination de la riposte Ebola, la coordination Humanitaire (OCHA) et les autres acteurs en présence. 

Ø  Il/elle représente le consortium ALIMA/COOPI auprès des autorités et partenaires selon son niveau de responsabilité.

Ø  Il/elle encadre toute l’équipe du site.

MISSIONS ET ACTIVITÉS PRINCIPALES

Il/elle est responsable du bon déroulement des activités sur le projet. En étroite collaboration avec les autres membres de l’équipe du consortium et en lien avec l’équipe de la Coordination Pays, il/elle planifie les activités à venir et définit les priorités pour une bonne implémentation de la stratégie définie.  Il/elle analyse le contexte, les risques et les contraintes connexes en étroite collaboration avec les équipes (ALIMA et COOPI) cadre du projet sur le terrain (responsable administratif, responsable logistique, médecin référent, Coordinateur protection, administrateur protection et Logisticien protection) et avec le support de la Coordination Pays.

1.       Définition et appui opérationnel au projet

·       Pilote et supervise la planification, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des activités du site dont il a la responsabilité en accord avec la stratégie définie et le respect du budget et de la conformité bailleur ;

      Contribue aux réflexions et discussions sur les évolutions de la stratégie définie afin d’améliorer la performance globale ;

      En collaboration avec les équipes cadre du projet (consortium), assure la veille et l’analyse du contexte (humanitaire, sanitaire, politique, sécuritaire, etc.…), évalue les risques et les contraintes, et adapte le plan d’action en fonction d’éléments nouveaux en collaboration avec le chef de mission ;

      Assure le reporting à l’équipe de Coordination Pays sur le suivi et l’évolution du projet (outils de suivi, reporting hebdomadaire et mensuel) ;

      Participe à la rédaction des rapports narratifs, financiers et logistiques contractuels tels que décrit dans la convention bailleur ;

      En collaboration avec les équipes cadre du projet (consortium), organise la mémoire du projet : documente les évènements clés et archive les documents importants ;

      Organise les réunions techniques d’évaluation de la mise en œuvre des activités du projet Consortium.

2.       Encadrement et gestion des équipes

      En collaboration avec l’équipe de Coordination Pays, contribue à la planification de la composition des équipes, actualise l’organigramme, anticipe les remplacements du personnel de son projet.

      Valide les demandes de recrutement locales et les profils de poste en collaboration avec les référents des équipes (consortium) cadrent du projet par départements

      S’assure que les contraintes liées à la sécurité et à la santé sont comprises par tous ;

      Encadre l’équipe cadre du projet et s’assure de l’application des procédures financières, RH et logistiques ;

      Réalise les POP (Plan des Objectifs de Performance) des membres de l’équipe cadre et veille à ce que ceux-ci garantissent les POPS pour leurs équipes ;

      Réalise les évaluations à mi-parcours et évaluations de fin de mission des membres de son équipe cadre et   veille à ce que ceux-ci les garantissent pour leurs équipes ;

      Assure le relai de l’information et directives aux équipes données par la Coordination Pays et/ou le siège ALIMA et COOPI

      Garantit, en collaboration avec l’administration, le respect du Code du Travail en RDC pour/par les staffs du projet

      Supporte ses équipes cadre du projet (ALIMA, COOPI) pour le recrutement des équipes terrain en fonction des besoins planifiés et identifiés pour la mise en œuvre efficace et efficiente des activités ;

      Contribue à la compréhension générale du projet et du consortium, d’ALIMA et de ses standards et procédures, des enjeux, du contexte et des aspects sécuritaires en collaboration avec l’équipe de Coordination Pays et son équipe cadre du projet.

      S’assure que chaque département des équipes cadre du projet (ALIMA et COOPI) briefent leur équipe.

3.       Gestion des moyens logistiques et financiers

      Planifie, en collaboration avec les administrateurs de projet et les logisticiens (ALIMA et COOPI), les dépenses à effectuer ;

      Supervise la bonne gestion et la correcte utilisation des moyens logistiques (engins roulants, moyens de communication, commande médicale, disponibilité des intrants…) et financiers et veille au respect des standards et des procédures ALIMA, COOPI et bailleurs;

      S’assure du respect des procédures d’achat du projet en collaboration avec les responsables administratifs et logistiques ;

      Supervise la comptabilité et la gestion de la caisse

      Suit de manière mensuelle, l’état des dépenses et des engagements du projet et analyse les données financières avec l’administrateur et s’assure de la bonne maitrise des dépenses et se doit d’alerter la Coordination Pays en cas de risque.

      Supervise les demandes mensuelles de trésorerie avec l’appui de l’équipe cadre du projet ;

      S'assurer que l'ensemble des commandes médicales et besoins log sont suivi par les départements techniques (log et med).

4.       Sécurité des équipes

Il/elle est le responsable en matière de sécurité des équipes du projet avec l’appui du/la chef de mission, incluant sur les activités COVID-19;

      Centralise, analyse et évalue les informations sur les risques et menaces afin de faciliter les prises de décisions ;

      Est responsable de suivre, analyser les indicateurs relevant du tableau d'analyse et mitigation des risques (Dashboard Fondamental).

      Assure la production et la mise à jour régulière du Mémo Sécurité de sa zone et le partage avec le/la chef de mission ;

      Assure le briefing des équipes du projet sur les règles de sécurité et veille à leur application

      Informe immédiatement la Coordination Pays à travers le/la chef de mission de tout incident sécuritaire ou menace pouvant avoir un impact sur la sécurité du personnel et/ou des biens de ALIMA.

      Assure la mise à jour du logbook d’incident sécurité mensuel;

5.       Représentation et coordination externe

      Entretenir et développer une bonne collaboration et une communication/visibilité continue avec les partenaires techniques et stratégiques du projet (Coordination Riposte Ebola, PRONANUT, DPS, BCZ, ECZS, Cluster leader provincial en Nutrition, Protection et Santé ainsi qu’auprès des autorités civiles et des autres acteurs humanitaires (agences de l’ONU, ONG), en particulier les bailleurs

       Appuyer la Coordination Pays pour les communications avec les bailleurs;

Cette description de poste peut être modifiée en fonctions des activités ou de l’évolution du projet.

EXPÉRIENCES ET COMPETENCES

 Formation

      Diplôme universitaire en gestion des projets, dans un domaine médical/paramédical ou autre domaine pertinent à la réalisation des activités ALIMA.

Expériences 

      Expérience avérée et réussie en coordination de projet dans des contextes humanitaires complexes/instables d’au moins 2 ans essentielle.

      Expérience en gestion de la sécurité en contexte de conflit armé est essentielle.

      Expérience dans la gestion de projet de santé et/ou de nutrition un atout important.

      Expérience dans la gestion de projet en partenariat/consortium un atout important.

      Expérience ou connaissance du contexte RDC serait un atout.

Qualités du candidat 

·       Capacité de compréhension et d’analyse d’un contexte et d’enjeux médicaux

·       Capacité à développer et entretenir des réseaux

·       Autonomie et sens des responsabilités

·       Flexibilité

·       Capacité de prise d’initiative et de décision

·       Animation et motivation d’équipes

·       Organisation des rôles et délégation de tâches au sein d’une équipe

·       Bonne gestion du stress

·       Maîtrise des outils informatiques standards incluant la suite Microsoft Office

Langues

·       La maîtrise du français (lu, écrit, parlé)

·       L’anglais est un atout

CONDITIONS

Durée du contrat : 6 mois minimum

Prise de poste : Juin

Salaire : selon expérience + perdiem

ALIMA prend en charge :

- les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission

- les frais d’hébergement

- la couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droits

- l’évacuation pour l’employé et ses ayants droits


DOCUMENTS A ENVOYER

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne avant le 03/06/2020

Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.