/

Titre du poste

--ALIMA--

COTEXTE : UNE NOUVELLE ÈRE DANS L’AIDE HUMANITAIRE


A la fin des années 2000, face à d’importants bouleversements géostratégiques qui ont modifié les relations internationales, certains acteurs de l’humanitaire décrivent leur secteur comme « en crise existentielle ». Ils affirment que l’aide humanitaire « doit se réinventer ». 


L’urgence humanitaire est alors essentiellement gérée par des acteurs du « Nord ». C’est dans cet environnement qu’ALIMA voit le jour en 2009, avec pour intention de développer un modèle innovant de réponse humanitaire médicale visant à « décentraliser les opérations et la gouvernance aux acteurs nationaux » et à « proposer un mode opératoire combinant interventions médicales/soins de qualité, partenariats et innovation & recherche ».


Grâce à un mode d’intervention original basé sur la collaboration avec des acteurs locaux, ALIMA parvient à soigner et sauver des milliers de personnes en proposant un nouveau modèle de l’humanitaire : ALIMA est née.


Ce modèle innovant a permis à ALIMA, depuis sa création, de soigner plus de  5 millions de personnes dans des situations d’urgence ou d’épidémies dans les zones les plus reculées de 11 pays d’Afrique et de mener 29 projets de recherche.

QUI SOMMES-NOUS?


  1. ALIMA : un nouveau modèle d’aide humanitaire 


ALIMA (The Alliance for International Medical Action) est une alliance de médecins africains qui transforment la médecine humanitaire pour fournir des soins de qualité aux personnes les plus vulnérables dans des situations d’urgence ou de crises récurrentes.


Plaçant le patient au cœur de sa vision stratégique, ALIMA repose sur une gouvernance inclusive et travaille en partenariat avec des organisations médicales locales et nationales, et des instituts de recherche internationaux.


Basée à Dakar, au Sénégal, ALIMA a traité plus de 5 millions de patients dans 14 pays en 10 ans et a lancé plus d’une trentaine de projets de recherche sur la malnutrition, le paludisme, le virus Ebola et la fièvre de Lassa. 


Bien qu'elle ne soit pas la seule à fournir des soins médicaux lors de crises humanitaires, l'approche d'ALIMA est unique : elle place les partenariats, la recherche et l'innovation au cœur de ses activités. Cette vision permet le renforcement des capacités locales, l’amélioration de l'accès dans les zones d'insécurité et la mise en oeuvre de recherches cliniques et opérationnelles pour transformer la médecine humanitaire.


Depuis sa création, ALIMA a investi plus de 290 millions d’Euros, grâce au soutien de bailleurs institutionnels et privés, pour mettre en place 54 projets médicaux et 15 projets de recherche. En 2018, les équipes médicales d’ALIMA ont soigné gratuitement plus de 1,5 million de personnes au Burkina Faso – Mali – Cameroun – Soudan du Sud – RCA – RDC – Niger – Nigéria – Tchad – Guinée avec plus de 42 projets pour un budget de 44 millions d’euros.


ALIMA a reçu en 2015 le premier prix de l’Union européenne pour son action lors de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.


ALIMA est une ONG enregistrée en France comme association de loi 1901. Son siège social est situé à Paris, en France et ses bureaux opérationnels sont basés à Dakar, au Sénégal. ALIMA a également un bureau à New York. Elle est enregistrée au Royaume Uni et en Australie.

B. Les ressources humaines 


Environ 2 000 personnes composent les équipes d’ALIMA basées entre les USA, la France, les UK, l’Australie et 11 pays d’Afrique.

Près de 97% de nos équipes sont issues des pays d’intervention, sont basées sur le terrain soit plus de 1700 personnes qui interviennent dans 11 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale. Plus de 80% de nos cadres dirigeants sont Africains.


C. Les éléments de langage (exemple de Pitch)


ALIMA a été créée pour repenser les modes opératoires de la médecine humanitaire classique. Pour les fondateurs, il est alors urgent voire impératif d’assurer la relève d’un modèle médical humanitaire essoufflé, en déphasage avec les contextes d’intervention. 


La volonté de faire de la médecine « transformative » s’ancre dans notre action et permet de faire émerger un nouveau mode opératoire reposant sur:

Une médecine humanitaire innovante 

L’alliance avec les ONG locales et les instituts de recherche

La recherche et innovation


Le patient est au cœur de toutes les actions menées par ALIMA. En décidant d’intégrer les communautés au sein de sa gouvernance, ALIMA alloue une place privilégiée et unique au patient. 


Résultats : 5 millions de bénéficiaires depuis la création en 2009 

Demain : en qualité d’alliance médicale africaine « sauver des vies et soigner les populations les plus vulnérables » est l’absolue et unique priorité d’ALIMA.  


En étant dans les partenariats et non la substitution, ALIMA cherche également à faire évoluer les schémas traditionnels de l’humanitaire.

En savoir plus : rapport d’activités 2018 ici : https://www.alima-ngo.org/uploads/ALIMA-RAPPORT-2018-FR-WEB-FINAL.pdf


D. Mission et valeurs de l’organisation : la charte ALIMA


Mission : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus.

Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle.  Pour accéder aux patients, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

 Valeurs & principes : 

Le Patient d’abord 

Le patient est au cœur de toute notre action.


Les équipes terrains étant chaque jour en lien direct avec les patients, elles sont par conséquent au centre de tout ce que nous faisons.


Le travail des équipes qui les entourent doit avoir un seul et unique objectif : créer les conditions qui permettent au personnel en première ligne de soigner les patients de manière rapide, efficace et redevable. 


Révolutionner la médecine humanitaire

A travers la recherche médicale et la quête d’innovations, nous contribuons à l’amélioration de la qualité médicale dans nos projets et diffusons nos avancées au reste des praticiens humanitaires et médicaux. 


Nous construisons donc des preuves scientifiques, des savoirs et des modes opératoires qui permettent à nos innovations médicales d’être adoptées par d’autres. 

Nous partageons dans la plus grande transparence le fruit de notre travail. 


Responsabilité et liberté

Les personnels d’ALIMA sont libres et responsables d’entreprendre toute action collective qu’ils estiment être dans le meilleur intérêt des patients, à l’unique condition que ces actions répondent à l’ensemble de nos Principes et de nos Valeurs énoncés dans la présente Charte. 


Ils s’interdisent de prendre des décisions si celles-ci peuvent être prises au plus près du patient, ALIMA accepte la prise de risques pour l’organisation, mesurée et proportionnée, dès lors que l’intention en est positive et la décision éclairée. Nous assumons nos échecs si des leçons en sont tirées.


Améliorer la qualité de nos actions

ALIMA s’engage à questionner et améliorer en permanence sa pratique, en particulier médicale. Nous nous tenons au courant de l’état de la science.


Nous travaillons en partenariat avec des organisations ou des personnes dont l’expertise contribue à cette amélioration. 


Sans jamais baisser les bras pour améliorer nos pratiques, nous adaptons nos attentes qualitatives à nos contextes d’intervention.


Faire confiance

Nous abordons les autres en confiance, conscient que chacun a des talents et aspire à donner le meilleur de soi-même.


Nous respectons l’ensemble des personnes qui constituent notre environnement : les patients, leurs familles, nos collègues et le travail de nos partenaires (gouvernements, bailleurs de fonds, instituts de recherche, ONGs, société civile, …).


L’intelligence collective

Nous sommes plus intelligents à plusieurs ; collaborer avec les communautés, nos collègues et nos partenaires est essentiel à la réalisation de notre vision.


Au sein de nos équipes, celles de nos partenaires et dans notre environnement, des personnes ont une expertise à partager. 


Nous devons les consulter afin de trouver les meilleures solutions pour nos patients.

ALIMA revendique que le travail en partenariat permet d’exercer son métier de façon plus efficace et plus performante.


ALIMA est une association, qui appartient à ses membres, qui font ou ont fait, les opérations au jour le jour.

CONSULTATION / BRIEF


  1. Contexte


En Afrique de l’Ouest, les maladies respiratoires font parties des maladies graves touchant les enfants de moins de 5 ans, causant la mort d’un grand nombre d’entre eux chaque année. Il n’existe pas pour le moment d’instrument permettant d'identifier ces maladies graves  au niveau des centres de santé primaire. Identifier les détresses respiratoires de façon précoce en rendant disponible des oxymètres de pouls permettrait une prise en charge adéquat et sauver un grand nombre de vies.


ALIMA a lancé le projet AIRE (Améliorer l’identification des détresses respiratoires de l’enfant) en juillet 2019. Il s’agit d’un projet financé par Unitaid et construit en consortium avec Solthis, Terre des hommes Lausannes et Inserm (Institut national de la santé et de la recherche medicale)..


L’objectif de ce projet est de déployer des oxymètres de pouls dans 202 centres de santé primaires dans 4 pays d’Afrique de l’Ouest : Mali, Niger, Burkina Faso, Guinée et de démontrer la faisabilité d’intégrer les oxymètres de pouls aux protocoles nationaux de Prise en charge des maladies de l’enfant ( PCIME).

Il s’agit d’un projet pilote à grande échelle qui vise à prouver que le passage à l’échelle est possible avec un important volet recherche et évaluation afin de renseigner les futurs choix politiques et stratégiques dans la région.

B. Le consortium



C. L’objectif

Informations clés du projet:


Stratégie principale: Intégration des oxymètres de pouls dans la stratégie PCIME au niveau des centres de santé primaires

Populations ciblées: Les nouveau-nés et enfants de moins de 5 ans

Zone géographique: 4 pays d’Afrique de l’Ouest en zones urbaines et rurales : Burkina Faso, Guinée, Mali, Niger

Consortium: Alima, Solthis, Terre des hommes Lausanne, Inserm

Bailleurs: UNITAID

Partenaires dans les pays:


  • Ministères de la Santé (Programmes Nationaux santé de l’enfant / santé maternelle, néonatale, infantile)

  • Partenaires techniques et financiers (OMS, UNICEF, bailleurs)

  • ONG

  • Partenaires de recherche

  • Organisations de la société civile

  • Communauté


Durée: 3 ans et 3 mois (39 mois)


D. Cahier des charges

Le projet AIRE ne dispose pas d’identité/ charte graphique et utilise celle d’ALIMA, leader du consortium. En revanche, nous disposons déjà d’un logo (Annexe).

Compte tenu de l’importance et de la durée du projet, nous souhaitons donner à AIRE une identité propre, pour lui permettre d’exister pleinement en tant qu’entité, réunion de plusieurs acteurs mais autonome.

Cette identité visuelle déclinée en charte graphique doit mettre en lumière les points suivants :

INNOVATION Le Projet AIRE est un projet innovant : en mettant à disposition des centre de santé primaires des oxymètres de pouls, permettant de faciliter la prise en charge des cas graves


TRANSITION  Le projet AIRE est un projet de transition : il ne s’agit pas de donner ou prêter mais de transmettre. Dès le commencement du projet les groupes de travail sont en place pour donner aux pays la capacité de gérer l’introduction des oxymètres de pouls dans les centres de santés primaires et améliorer l’accès à l’oxygène.

IMPACT Le projet AIRE est un projet visant à terme le passage à l’échelle par le transfert de compétences et l’accompagnement. Le projet vise à  proposer une stratégie complémentaire de dépistage pour participer à un maillage plus complet de l’offre de dépistage. 

Le logo et la charte graphique doivent illustrer ces 3 valeurs ainsi que l’aspect recherche.

E. Les livrables

Tous les livrables demandés doivent être déclinés en francais et en anglais.

1-  proposition pour la création d’une charte graphique print et web pour le projet AIRE, accompagnée d’une note d’intention.

La proposition doit permettre l’utilisation du logo avec et sans sa signature

  • en français : AIRE - Améliorer l’identification des maladies respiratoires de l’enfant-

  • en anglais : AIRE - Improving the identification of respiratory distress in children 

Le logo du projet AIRE, le logo d’Unitaid et les logos des membres du consortium (Solthis, Terre des hommes, Inserm) doivent être mentionnés sur tous les supports de communication  externes ou internes relatifs au Projet.

  • Le logo Unitaid doit être précédé de la mention “ avec le soutien de”. (Kit de com Unitaid avec déclinaisons du logo disponible en annexe)

  • Les logos des partenaires nationaux figureront sur les publications nationales


La charte graphique devra être livrée avec les éléments suivants :

  • Typographie, taille et aspect des polices de caractère

  • Définition des couleurs grâce au nuancier pantone 

  • Mise en page

  • Guide d’utilisation de la charte graphique, utilisable sur tout support (print, web, outdoor)

  • Déclinaison de la charte graphique en fonction des différents supports : 

Template de PowerPoint: 8 slides ( à discuter) 

Bureautique: papier à en-tête . 

Événementiel: autocollants/invitations presse

Brochure: présentation du projet en 2 pages 

Proposition financière

Les propositions techniques doivent être accompagnées d’un devis incluant l’intégralité du coût des prestations. 


Validité de l’offre financière

L’offre financière devra être valable sur une durée de 2 mois.


 Renseignements complémentaires 

Les demandes de renseignements complémentaires doivent être envoyées par mail à marine.vignon@alima.ngo au plus tard le 17 février 2020.


Date limite d’envoi des propositions

- la date limite de réalisation est fixée à la première semaine de Mars;

- les propositions devront être envoyées par email à l’adresse suivante : marine.vignon@alima.ngo


Contacts ALIMA:

Clémentine COLAS
Responsable communication
clementine.colas@alima.ngo
+221 76 644 83 47
+336 87 27 12 87

Marine VIGNON
Chef de projet AIRE
marine.vignon@alima.ngo 
+221 77 776 88 43