/

Coordinateur Projet AIRE Pays

--ALIMA GUINÉE/MALI--

L’ESPRIT ALIMA :

La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

LES VALEURS et PRINCIPES de notre action, inscrits au sein de notre CHARTE:

  1. Le patient d’abord
  2. Révolutionner la médecine humanitaire
  3. Responsabilité et liberté
  4. Améliorer la qualité de nos actions
  5. Faire confiance
  6. L’intelligence collective

SOIGNER – INNOVER – ENSEMBLE :

Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 4 millions de patients, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 11 pays d’Afrique. En 2018, nous avons développé 41 projets de réponse médicale humanitaire pour répondre aux besoins de populations touchées par les conflits, les épidémies et l’extrême pauvreté. L’ensemble de ces projets se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers près de 330 structures de santé (dont 28 hôpitaux et 300 centres de santé). Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde. Par ailleurs, pour améliorer la réponse humanitaire, nous menons des projets de recherches opérationnelles et cliniques notamment dans le domaine de la lutte contre la malnutrition et les fièvres virales hémorragiques.

L’EQUIPE ALIMA :

plus de 1800 personnes œuvrent actuellement pour ALIMA. Les équipes terrain, au plus proche des patients, reçoivent leur support des équipes de coordination généralement basées en capitale des pays d’intervention. Celles-ci reçoivent le support des 3 équipes desk et de l’équipe du service urgences et ouvertures basées au siège opérationnel de Dakar, Sénégal. Les équipes de Paris et New-York travaillent activement à la collecte de fonds ainsi qu’à la représentation d’ALIMA. Le reste de la Galaxie ALIMA comprend des individus et des équipes partenaires qui travaillent pour le compte d’autres organisations telles que les ONGs médicales BEFEN, ALERTE Santé, SOS Médecins / KEOOGO, AMCP, les organismes de recherche PACCI, INSERM, les Universités de Bordeaux ou de Copenhague, l’ONG Solidarités International et bien d’autres.

NOS PAYS D’INTERVENTIONS :

Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan du Sud.

NOS THÉMATIQUES PROJET :

Malnutrition, Santé Maternelle, Santé Primaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Ebola, Choléra, Rougeole, Dengue), Hospitalisation, Urgences, Violences Basées sur le Genre, Ouverture/Fermeture. ALIMA est aujourd’hui à une phase importante de son développement. Financée initialement par des bailleurs de fonds institutionnels, l’organisation a décidé depuis 2016 de diversifier ses ressources et de développer la collecte issue des fonds privés via une campagne grands donateurs et la prospection de fondations et entreprises partenaires 

Présentation du projet AIRE

Aujourd’hui, dans les pays à faible/moyen revenus, 80 % des motifs de consultations pédiatriques au niveau centres de santé sont représentés par la fièvre – le manque d’outils diagnostics dans les centres de santé fait que trop souvent le personnel de santé n’arrive pas à identifier les signes de danger ce qui donne lieu à 3 problèmes majeurs : 

  • 35 à 50% des (selon les pays) des enfants se présentant avec de la fièvre et des signes de danger justifiant une hospitalisation ne sont pas référés à l’hôpital et décèdent

  • Une forte augmentation de la résistance aux antibiotiques due à la sur-prescription d’antibiotiques (hors paludisme, ce sont 90% des enfants à qui l'on prescrit des antibiotiques dès la consultation)

  • Un gaspillage de ressources (anti-palu, antibiotiques) 

Le projet AIRE (Amélioration de l’Identification des détresses Respiratoires chez l’Enfant) vise la mise en place de l’utilisation des oxymètres de pouls au niveau des consultations de santé primaires pédiatriques afin de réduire la mortalité liée à la mauvaise identification des détresses respiratoires chez les enfants de moins de 5 ans dans 4 pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Niger, Burkina Faso, Guinée). Alors que les oxymètres de pouls sont largement utilisés dans les pays à hauts revenus pour identifier les hypoxémies, leur utilisation n’est pas encore répandue dans les pays à faible ressource et n’est pas intégrée à ce stade dans la PCIME. Le projet AIRE se construit autour de 3 objectifs spécifiques visant à :

(1), Assurer la mise en œuvre de cet outil dans 200 centres de santé primaires choisis dans 8 districts de 4 pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina Faso, Niger, Guinée) ; 

(2) Evaluer la faisabilité et l’impact de l’intervention (études qualitatives et quantitatives)

(3) Assurer la mise à l’échelle et la transition du projet (dissémination et plaidoyer)

Le financement de ce projet de 39 mois est en phase finale de contractualisation avec UNITAID. 

Le projet sera mené en consortium avec les ONG Solthis (mise en œuvre au Niger), Terre des Homme (mise en œuvre au Burkina Faso et 1 district au Mali). L’évaluation scientifique sera assurée par des équipes de l’INSERM et avec un appui d’équipe du CEPED de l’IRD. ALIMA qui sera responsable de la mise en œuvre des activités générales du projet, de la bonne conduite des opérations, de la gestion financière et de la mise en œuvre terrain en Guinée et au Mali. 

OBJECTIF GÉNÉRAL ET OBJECTIFS PRINCIPAUX

Mission et responsabilités

Placé.e sous la supervision du Coordinateur de Projet AIRE ALIMA dans le pays (Guinée ou Mali), le/la chargé(e) de suivi & évaluation aura pour mission principale d'assurer en permanence le monitoring et le reporting des activités du projet AIRE.

Il/elle est responsable de :

  • Contribuer au développement du système suivi & évaluation, des outils de collecte des données et de leurs procédures standards à l'échelle du projet et en lien avec le Responsable S&E basé à Dakar.

  • Coordonner le développement du plan S&E général du projet au niveau pays;

  • Mettre en œuvre le plan de S&E à travers le suivi des indicateurs de suivi du projet en lien avec l'équipe de recherche;

  • Assure le recrutement, la formation et l’encadrement des équipes terrains en charge de la collecte des données;

  • Appuyer les membres de l'équipe du projet dans l'utilisation des outils de collecte et d'analyse des données générales du projet;

  • S'assurer de la qualité des données collectées avant de les instruire dans le suivi du projet;

  • Assurer le lien avec l'équipe recherche du projet pour obtenir les données nécessaires au S&E du projet sur les aspects scientifiques;

  • Échanger avec l'équipe de recherche du projet pour obtenir les données nécessaires au S&E du projet;

  • Effectuer régulièrement des analyses de données et indicateurs;

  • S'assurer de la soumission en temps et en heure des rapports de suivi & évaluation exigés par le bailleur Unitaid;

  • Alimenter la communication et plaidoyer du projet en fournissant des données pertinentes sur les performances du projet dans le pays.

  • Les listes des attributions ne sont pas exhaustives, les employés peuvent être amenés à exécuter toute autre tâche relative à leur fonction dans le respect des heures de travail en vigueur.

Profil recherché

  • Expérience préalable sur la gestion, suivi et évaluation de projet d'au moins 3 an

  • Expérience à un poste de coordination souhaité

  • Formation supérieure en Statistiques, Épidémiologie, Ingénieur en Informatique; gestion de projets, santé publique, sciences sociales ou équivalent;

  • Connaissance des politiques de santé publique

  • Qualités rédactionnelles et de synthèse

  • Rigueur, respect des échéances, réactivité, force de proposition

  • Maîtrise des outils informatiques, en particulier suite Office (Word, Excel, Powerpoint, Outlook…)

  • Maîtrise d’outils de collecte de données (Kobo, CommCare…) souhaitée

  • Maîtrise de logiciel de gestion de base de données (Epi Data, Stata…)

Expérience indispensable :

  • Management d'équipe

  • Gestion de bases de données complexes

  • Projets de santé publique et/ou projets médicaux

  • Contexte à ressources limitées (expérience en Afrique de l'Ouest est un plus)

Qualités requises

  • Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire ;

  • Autonomie;

  • Capacité de travailler dans des contextes sécuritaires instables et volatiles ;

  • Rigueur, capacité à hiérarchiser et respect des deadlines. 

  • Qualités relationnelles, communication, diplomatie

Langues

  • Français Courant obligatoire

  • Anglais courant fortement souhaité 


 Conditions du poste

  • Contrat : CDD 

  • Lieu :  Guinée (Conakry) ou Mali (Bamako) avec quelques déplacements dans la sous-région et dans les zones concernées par le projet

  • Date de prise de poste : août 2019

  • Durée du projet : 39 mois

  • Salaire et avantages : selon grille ALIMA et expérience + package expatrié (assurance santé et rapatriement, transport, logement, per diem...)

DOCUMENTS A ENVOYER

Merci de nous faire parvenir vos documents ( CV + lettre de motivation via la plateforme en ligne) avant le 15 Août 2019.

Nous traitons les candidatures au fer et à mesure de leur réception. Si une candidature correspond à nos recherches, l’offre peut donc être clôturée avant terme.