/

Conseiller.e en Sécurité et Accès Humanitaire - RCA - H/F

--ALIMA--

ALIMA, l’ONG médicale internationale à visage humain, qui met au cœur de son modèle la co-construction des projets et des parcours professionnels

ALIMA en RCA

ALIMA est présente en RCA depuis 2013. Ses principales activités sont axées sur le dépistage et la prise en charge médico-nutritionnelle des enfants, la santé de la reproduction, les soins de santé primaires et secondaires et la réponse aux épidémies. Cinq projets sont actuellement en cours d’exécution, dont 4 projets de relèvement précoce du système de santé dans les districts sanitaires de Bimbo, de Boda et du Haut-Mbomou à Zémio et Obo financés par le Fonds Bêkou, un projet RRM principalement dans la préfecture de la Nana-Gribizi financé par ECHO depuis avril 2018 comportant un volet d’opérationnalisation de l’aire de santé de Mbrès.

En décembre 2013, ALIMA a apporté un soutien médical dans 3 sites de déplacés de la périphérie de Bangui puis a mis en place un paquet de soins de santé primaires gratuits dans 5 CDS du DS de Bimbo et de Bangui. L’offre de soins a été élargie à 13 CDS à Bimbo en 2018. Le projet vise à renforcer les capacités du District Sanitaire en vue d’une complète autonomisation.

La deuxième intervention d’ALIMA a débuté dans le DS de Boda en juin 2014, ville qui faisait face à des affrontements communautaires violents. ALIMA a permis la réouverture de l’hôpital de Boda et du CDS de Boboua (DS de Mbaïki). Aujourd’hui, le projet couvre l’hôpital et 9 FOSA pour assurer l’autonomisation ainsi que la résilience du système de santé local et de la communauté.

Depuis avril 2018, ALIMA intervient dans le DS de la Kémo et de la Nana-Gribizi dans le cadre du RRM. Le projet comprend le suivi humanitaire et l’analyse des besoins après un choc et a permis de réaliser 8 missions d’évaluation des besoins des populations déplacées afin de répondre à leurs besoins. De plus, ALIMA a commencé à soutenir l’hôpital de Mbrès notamment les services de la Maternité, Pédiatrie, la stabilisation des cas de traumatismes et autres urgences. Depuis avril 2019, l’action au niveau de la Nana-Gribizi comporte deux volets : une stratégie de réponse RRM au choc humanitaire et en cas d’épidémie et une seconde composante en appui au FOSA de l’AS de Mbrès.

Enfin, depuis août 2019, ALIMA a commencé son intervention dans le Haut Mbomou à Obo et Zémio, financé par le fond CHF, Bêkou et ECHO. L’intervention répond à une volonté d’assurer le fonctionnement et l’accès à des services de santé de qualité dans l’objectif de renforcer le système national de la santé et les acteurs de santé locaux.

LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES

Ø  Il·Elle rend compte au ou à la chef.fe de mission;

Ø  Il·Elle travaille en étroite collaboration avec le COLOG, les Coordinateurs de Projets et le reste de l’ensemble des membres de l’équipe ALIMA

Ø  Sur délégation du CDM, collabore avec les CP et les logs projets pour l’évaluation de la sécurité ainsi que l’appui dans la mise en oeuvre de la sécurité appliquée sur les différents terrains

MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES

Membre de l’équipe de coordination, le Conseiller en Sécurité est le point focal de la coordination sur les aspects de sécurité et de sûreté. Il est chargé de la préparation, prévention et gestion de la sécurité sur la mission et il accompagne les gestionnaires sécurité de chaque base, ainsi que les équipes mobiles et le coordinateur RRM.

Il devra connaître et comprendre le contexte afin d’anticiper et conseiller le ou la chef.fe de mission dans ses prises de décisions en matière de sécurité et de sûreté.

Les besoins sécuritaires étant fortement liés aux besoins logistiques, une forte interaction devra s’établir avec le Coordinateur Logistique afin d’avoir un chronogramme d’implémentation commun.

Un fort réseau de partenariat et de communication devra être établi avec ses homologues et personnes d’intérêt.

1.      SUIVI DU CONTEXTE / ANALYSE DES RISQUES SÉCURITAIRES

       Effectue une veille contextuelle et une analyse sécurité en relation avec chaque Coordinateur Projet sur leur zone de responsabilité, ainsi qu’avec son propre réseau de partenaires et personnes d’intérêt

       Met en place un système d’analyse continue du contexte sécuritaire en lien avec chaque Coordinateur Terrain sur leur zone de responsabilité ainsi que les équipes mobiles et le coordinateur RRM; mise à jour et suivi de la table d’analyse de risque, et évaluation du niveau de sécurité des bases avec les CP

       Alerte le CDM sur les points de vigilance (changement de contexte, événements sécuritaires).

       Effectue des diagnostics sécuritaires sur la sécurité de bâtiments, d’opérations ou déplacements spécifiques, et établit des recommandations/plan d’action avec les Coordinateurs Projet ainsi qu’avec le Coordinateur Logistique, sous la responsabilité du chef de mission.

2.      GESTION DE LA SÉCURITÉ / OUTILS

       Coordonne l’écriture/mise à jour des Plans Locaux de Sécurité avec les CP et le transmet au CDM

       Participe à la rédaction du Plan de Sécurité national en coordination, ainsi que celui de Bangui en lien avec le CDM

       Élabore une stratégie et organisation de la gestion de la sécurité pour la mission (responsabilités, communication, déplacements, mise en place d’un réseau d’information), il en valide les aspects opérationnels avec le Responsable de Département Logistique et la fait valider par le CDM

       Appuie chaque base dans la définition et mise en place du plan de sécurité avec des plans de contingences et d’évacuation adaptés

       S’assure que la mission est dotée des outils standards de gestion de la sécurité d’ALIMA et respecte les positionnements d’ALIMA

       S’assure que les mesures en place sont correctement communiquées, comprises et appliquées par l’ensemble des membres de l’équipe

       Assure le briefing et la formation des équipes à la sécurité et aux outils

       Appui les équipes dans la mise en œuvre les mesures de sécurité passive pour la coordination/Bangui et s’assure que ce soit le cas sur les bases en lien avec les CP (identification des besoins, demandes d’achat…).

3.      REPORTING

       Produit régulièrement (hebdo/mensuel selon le contexte) une note d’analyse du contexte assortie de l’impact possible sur les opérations d’ALIMA

       Apporte un soutien et un suivi sur la gestion des incidents et s’assure que le reporting est fait et capitalisé

       Produit un document hebdomadaire de statut sécuritaire de la mission, ainsi que les éléments à mettre à jour du fait des mouvements hebdomadaires des expats

4.      BRIEFING / FORMATION

       Développe des formations spécifiques terrain en fonction des besoins avec le support du CDM et du Desk

       Réalise de façon régulière des sessions d’analyse de risques avec les équipes

       Appui l’équipe dans les briefing sécurité mission et Bangui pour les nouveaux expatriés

       Appui le CDM et les CP dans l’animation des sessions de briefings sécu avec les officiers de liaison, à destination des employés nationaux

       Supporte le CDM dans l’animation de la réunion sécuritaire bimensuelle pour les expats

5.      COORDINATION / RÉSEAU

Sur délégation du CDM et sous son contrôle :

       Participe aux réunions de coordination sécurité inter-ONG

       Participe aux forums nationaux sur la sécurité humanitaire

       Identifie des sources d’information (humaines, media, universitaires) et développe un réseau de contacts pertinents, ainsi qu’identifie les acteurs d’influence

       Rencontre régulièrement ses contacts

       Entretient un réseau efficace avec les acteurs locaux sur les questions de contexte et de sécurité, collecte et analyse les informations pour établir l’analyse de contexte et l’analyse de risque

  1. Représentation externe

Sur délégation du CDM et sous son contrôle :

       Représentation et participation active aux coordinations locales et régionales sur la sécurité avec les CP et CDM/CDM Adjoint

       Représentation et communication auprès des autorités locales et régionales sur la sécurité avec les CP

7.      Mesures de prévention contre les abus de pouvoir, les violences sexistes et sexuelles, la fraude et le Blanchiment d’argent

       Participer aux formations et aux séances de sensibilisation

       Assurer le respect des mesures sur la politique antifraude

       Appliquer les standards relatifs à la prévention des abus

       Assurer que les membres de son équipe suivent les formations et les séances de sensibilisation et appliquent les règles de prévention des abus

       Contribuer à créer et maintenir un environnement épanouissant et protecteur

Cette description de tâches n’est pas exhaustive et peut être modifiée en fonction de l’évolution de la mission.

PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ

Niveau 2 : Le ou la titulaire du poste occupera un poste "réglementé". Il.elle sera amené·e à visiter les programmes et être en contact avec des enfants ou/et des adultes vulnérables.  Par conséquent, la vérification du casier judiciaire sera nécessaire. 

EXPERIENCES ET COMPETENCES

Expériences

       Expérience similaire ou minimum de 2 années d’expérience de travail avec des ONG internationales dans des contextes humanitaires à risque élevé (poste opérationnel, logistique ou sécurité)

Qualités du candidat

       Rigueur professionnelle

       Discrétion

       Calme, excellente gestion du stress et sang-froid

       Très bonnes capacités de communication et d’écoute

       Expérience en gestion d’équipe et supervision

       Capacité d’adaptation

       Excellente capacité de compréhension

       Compétences en formation et accompagnement

Langues

       Maîtrise du français (oral et écrit) indispensable

       La maîtrise de l’anglais et de langues locales est un atout

CONDITIONS

 

Durée et type de contrat : CDD de droit français – 6 mois avec possibilité de prolongation

Prise de poste : septembre 2021

Salaire :  Selon Grille ALIMA

ALIMA prend en charge :

       les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission

       logement en maison collective

       2,08 jours de congés par mois

       per diem journalier

       la couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droits + évacuation pour l’employé

       la politique de break tous les 3 mois (pour 6 mois de mission)

DOCUMENTS À ENVOYER

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne avant le 06/08/2021

Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.