/

BURKINA FASO - Coordinateur Projet H/F

--ALIMA--

L’ESPRIT ALIMA : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

LES VALEURS et PRINCIPES de notre action inscrits au sein de notre CHARTE :

1 Le patient d’abord

2 Révolutionner la médecine humanitaire

3 Responsabilité et liberté

4 Améliorer la qualité de nos actions

5 Faire confiance

6 L’intelligence collective

SOIGNER - INNOVER - ENSEMBLE : Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 4 millions de patients, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 11 pays d’Afrique. En 2018, nous avons développé 41 projets de réponse médicale humanitaire pour répondre aux besoins de populations touchées par les conflits, les épidémies et l’extrême pauvreté. L’ensemble de ces projets se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers près de 330 structures de santé (dont 28 hôpitaux et 300 centres de santé). Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde. Par ailleurs, pour améliorer la réponse humanitaire, nous menons des projets de recherches opérationnelles et cliniques notamment dans le domaine de la lutte contre la malnutrition et les fièvres virales hémorragiques.

L'ÉQUIPE ALIMA : Plus de 2000 personnes œuvrent actuellement pour ALIMA. Les équipes terrain, au plus proche des patients, reçoivent leur support des équipes de coordination généralement basées en capitale des pays d’intervention. Celles-ci reçoivent le support des 4 équipes desk et de l’équipe du service urgences et ouvertures basées au siège opérationnel de Dakar, Sénégal. Les équipes de Paris et New-York travaillent activement à la collecte de fonds ainsi qu’à la représentation d’ALIMA. Le reste de la Galaxie ALIMA comprend des individus et des équipes partenaires qui travaillent pour le compte d’autres organisations telles que les ONGs médicales BEFEN, ALERTE Santé, SOS Médecins / KEOOGO, AMCP, les organismes de recherche PACCI, INSERM, les Universités de Bordeaux ou de Copenhague, l’ONG Solidarités International et bien d’autres.

 

NOS PAYS D’INTERVENTIONS : Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan du Sud, Mauritanie.

NOS THÉMATIQUES PROJET : Malnutrition, Santé Maternelle, Santé Primaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Ebola, Choléra, Rougeole, Dengue), Hospitalisation, Urgences, Violences Basées sur le Genre, santé mentale, ...

TYPOLOGIE DU POSTE

Lieu de Mission : BARSALOGHO - BURKINA FASO

Liens fonctionnels et hiérarchiques

Lien Hiérarchique : rend compte au Chef de Mission basé à OUAGADOUGOU.

Lien fonctionnel : collabore avec la coordination (médicale, logistique et finances / Ressources Humaines) et les partenaires.

Raison d’être du poste

Le coordinateur de projet fait partie de l’équipe de coordination ; bien que basé sur le terrain, il est partie prenante de cette équipe, et à ce titre participera régulièrement aux réunions de coordination. Le coordinateur de projet est en charge de l’organisation, du suivi, de l’évaluation du projet de prise en charge de la malnutrition sévère dans le district de Boussé ou de Yako. Il participe aux réflexions/discussions sur le projet et propose avec pertinence des améliorations.

 

·       Il s’occupe de la gestion de l’équipe du projet.

·    Du suivi des indicateurs, et de la communication avec les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux en relation avec le projet au niveau de la zone d’intervention

·       Il représente le consortium Consortium Keoogo / SOS Médecins et Alima, s’assure de la compréhension du projet auprès des autorités et partenaires régionaux

·       Il est le garant de la sécurité dans toute sa zone d’intervention

·       Il est responsable du suivi du contexte sécuritaire du projet et de la sécurité des équipes

CONTEXTE

Une série de crises a secoué le Burkina depuis la chute de Blaise Compaoré en octobre 2014 et la mise en place d’un gouvernement de transition.

Le 16 septembre 2015, moins d’un mois avant les élections présidentielles prévues le 11 octobre 2015, le RSP (Régiment de Sécurité Présidentielle ou Garde Présidentielle) prend en otage le Président du Gouvernement de Transition, Michel Kafando, et le Premier Ministre, le Colonel Zida. Un coup d’état est déclaré, il prend fin le 23 septembre avec la libération du Président. La dissolution du RSP est aussitôt décrétée mais la situation ne rentre dans l’ordre que lorsque son désarmement est effectif le 30 septembre. Le bilan officiel fait état de 127 blessés et de 11 morts.

Les élections présidentielles et législatives se sont tenues dans le calme le 29 novembre 2015. Roch Marc Christian Kaboré, du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), ancien Premier Ministre de Blaise Compaoré, a été élu au premier tour. Investi le 29 décembre, il a nommé Paul Kaba Thiéba comme Premier Ministre mi-janvier.

Le 15 Janvier, le pays a été frappé par un violent attentat au centre-ville de la capitale. Revendiqué par le groupe El-Marabitoune (affilié à AQMI), l’attaque a fait 30 morts et une soixantaine de blessés, et s’inscrit dans la suite des attentats terroristes perpétrés dans la région (Bamako).

Dès le début de la crise, ALIMA est intervenue au CHU Yalgado Ouedraogo à Ouagadougou, dans le cadre d’un projet d’urgences, afin d’assurer la gratuité des soins pour les blessés et la continuité des soins aux urgences gynéco-obstétricales et pédiatriques.

Les programmes réguliers d’ALIMA au Burkina Faso, portent sur la prise en charge médico – nutritionnelle des cas de MAS et des urgences pédiatriques dans les districts de Yako (région du Nord) et de Boussé (région Plateau central). Les bailleurs de fonds sont ECHO et OFDA et les partenaires sont SOS MEDECINS Burkina Faso et KEOOGO.

La stratégie d’intervention s’inscrit dans une logique d’appui aux districts, via la formation du personnel et le renforcement de capacités des ECD pour une plus grande appropriation des activités nutritionnelles de leur part et à terme une gestion autonome du volet MAS par les districts. Au total se sont 80 CSPS (54 à Yako et 26 à Boussé), 2 CRENI et 2 pédiatries qui seront appuyés et renforcés afin d’assurer une PEC médicale de qualité, en particulier lors de périodes de pics de malnutrition et de paludisme.

En 2016, le projet s’enrichit d’une partie « recherche » avec la mise en place d’un nouveau protocole de prise en charge de la malnutrition, utilisant le périmètre brachial comme seul critère d’admission et de sortie. En parallèle, un grand nombre de mères seront formées au dépistage de leurs enfants. Enfin, la chimio-prophylaxie saisonnière du paludisme sera mise en place dans les 2 districts, afin de réduire drastiquement les cas de paludisme graves et les hospitalisations qui lui sont liées.

MISSION ET ACTIVITÉS PRINCIPALES

1. Responsabilités globales

      Assurer le respect des stratégies et des engagements du Consortium Keoogo / SOS Médecins et Alima vis-à-vis des partenaires, des bailleurs et du Gouvernement Burkinabé.

      Assurer la coordination du projet dans le district de Boussé ou Yako, pour développer les stratégies / activités prévues et cohérence avec les budgets approuvés.

      Elaborer avec les équipes de terrain et capitale la stratégie d'intervention et les possibles changements selon l'évolution du contexte.

      Participer à l’élaboration du budget et des documents projets

      Assurer la sécurité des personnes travaillant ou en mission au niveau de son terrain et informe l’équipe de la coordination des changements sécuritaires et de contexte.

      Suggérer des actions d’urgence en dehors du plan stratégique, en réponse à une situation d’urgence humanitaire

      Représenter ALIMA et le consortium Keoogo / SOS Médecins auprès des autorités et partenaires au niveau de son terrain

      Garantir un suivi financier et des   ressources du projet. .

      Réaliser le reporting de l’ensemble des activités du terrain, à un rythme mensuel pour  ALIMA et le consortium Keoogo / SOS Médecins (sitrep) et à un rythme conforme à leurs contrats pour les bailleurs

2. Responsabilités spécifiques

A - Coordination et management du projet : Assurer une gestion du projet de façon autonome, en collaboration avec la coordination

      Assurer la coordination de l'ensemble des activités du projet en veillant à l'efficacité et la qualité du travail de chaque membre de l'équipe.

      Mettre en place et suivre les activités du projet suivant les plans de travail, budget et chronogramme approuvés.

      Aider à l'élaboration du plan opérationnel et l'élaboration du budget du projet en collaboration avec l'équipe de coordination capitale

B- Supervision et animation de l’équipe en charge du projet

    Organiser les briefings, des nouveaux personnels du projet et du personnel d’appui et visiteurs.

    Appliquer et faire respecter les différentes politiques de ALIMA et du consortium Keoogo / SOS Médecins (règlement Intérieur, santé du staff, le mouvement associatif) sur le projet en étroite collaboration avec l'équipe de Coordination Pays.

    Assurer le flux de communication entre la Coordination Pays et l’équipe du terrain.

    Veiller au strict respect des protocoles d'accord entre le projet et ses partenaires (DRS, District et CSPS).

    Organiser régulièrement réunions de projet.

    Fixer les objectifs, réaliser les bilans et identifier les potentiels au sein de son équipe.

D - Représentation

      Représenter CONSORTIUM KEOOGO / SOS MÉDECINS et ALIMA auprès des autorités et partenaires locaux.

      Veiller au respect du Droit Humanitaire International et du statut de CONSORTIUM KEOOGO / SOS MÉDECINS sur son terrain

      Présenter les équipes CONSORTIUM KEOOGO / SOS MÉDECINS/ALIMA du terrain aux autorités et autres partenaires

      Assurer la collaboration et maintenir un contact permanent avec les autres organisations/agences et partenaires sur le terrain et la région

      Participer aux réunions statutaires des autorités sanitaires locales et régionales et celles organisées par les partenaires sur le terrain et auxquelles le CONSORTIUM KEOOGO / SOS MÉDECINS et ALIMA sont conviés.

E - Gestion de la sécurité : Assurer un suivi du contexte sécuritaire de la mission (participation à l’élaboration et mise en place du plan sécu et évacuation avec l’équipe de coordination)

      Organiser le briefing sécurité à l’équipe de terrain

      S’assurer du respect des règles de sécurité par ses équipes ainsi que toutes les personnes présentes sur sa base aux situations du moment.

      Organiser régulièrement et quand nécessaire des réunions sur la sécurité avec les équipes.

      Établir et maintenir un réseau de contacts pour la collecte d’informations humanitaires, sécuritaires et contextuelles.

      Evaluer, analyser et suivre le contexte sécuritaire

      Actualiser l’analyse des risques, le plan sécu et le plan d’évacuation avec le logisticien projet, après validation par la coordination

EXPERIENCES ET COMPETENCES

Expériences 

Expérience réussie dans la gestion de projet humanitaire (minimum 2 ans). De préférence, une qualification médicale ou paramédicale ou une expérience avérée en gestion de projets médicaux.

Qualités du candidat 

      Capacité d’analyse de contexte, compréhension des enjeux médicaux

      Animation et motivation d’équipes

      Autonomie

      Sens des responsabilités

      Capacité de prise d’initiative et de décision

      Bonne gestion du stress

      Flexibilité

Langues : La maîtrise du français est indispensable



CONDITIONS

Durée du contrat : CDD de droit français, 6 mois renouvelables

Prise de poste :  Dès que possible

Salaire : selon expérience + perdiem

ALIMA prend en charge :

- les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission

- les frais d’hébergement

- la couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droits.

- l’assurance évacuation pour l’employé

DOCUMENTS A ENVOYER

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne avant le 26/02/2020.

Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve la possibilité de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV PDF + LM) seront étudiées.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.